L’intimité tout en intensité


Cela fait un moment que je ne trouve pas grand chose en chanson française qui me réjouisse. Les seuls artistes qui m’intéressent la plupart du temps sortent de l’univers du rock indé (Pigalle, Mano Solo parfois). Et c’est ce qui est arrivé avec ce disque de Michel Cloup, chanteur de Diabologum. C’est selon moi le meilleur disque du genre depuis le dernier Dominique A.

Blogomil.

Publicités

Publié le 7 janvier 2012, dans Chroniques, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s