Le charme néo-zélandais


Ce n’est certainement pas un album révolutionnaire, il ne restera peut-être pas dans nos mémoires, mais c’est un disque agréable , simple. En effet Brooke Fraser, cette néo-zélandaise qui envahit l’Europe avec son troisième album Flags, est auteur, compositeur et musicienne. Elle arrive avec sa voix particulière, parfois pétillante, fraîche et parfois mélancolique. Pas d’ostantation, pas de mièvrerie, une sensibilité, une musicalité, un charme simple, modeste. Ses textes illustrent ses convictions : chrétienne, elle est engagée dans la défense des enfants des pays défavorisés. Si nous la découvrons en France, elle est connue et reconnue dans son pays, mais aussi en Australie et aux Etats-Unis, où elle vit à présent.

Mes morceaux préférés : Ice on her lashes et Crows and locusts. Mais c’est avec Something in the water qu’elle a déferlé depuis janvier en France.

Michèle

Publicités

Publié le 8 juillet 2012, dans Chroniques, et tagué , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s