Un voyage initiatique


Née d’un père français et d’une mère anglaise Emily Loizeau nous fait encore une fois partager cette double culture : des textes superbes écrits en français et en anglais. Elle reconnait qu’elle ne peut trancher entre ces deux langues, elles font parties de sa personnalité.

Ses influences sont elles aussi multiples : Brassens, Bob Dylan, Tom Waits, les Beatles… Mothers en tygers est un album poétique où l’on retrouve les thèmes développés par Emily Loizeau depuis ses débuts en 2006 : la mort, la famille, les racines et l’enfance.

Vole le chagrin des oiseaux  est ma chanson préférée.

Laissez-vous envouter par ce voyage initiatique.

Françoise

Publicités

Publié le 18 novembre 2012, dans Chroniques, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s