Une chanson pour la fin du monde


Elle ne date pas d’aujourd’hui, mais de 1993, Nino Ferrer nous l’offrit dans son dernier album Désabusion . Elle est de circonstance, et c’est l’occasion de faire un petit clin d’oeil à cet artiste à part entière, qui savait être drôle mais aussi  tendre, grave et acide à la fois.

Bonne fin du monde à tous….

Michèle

Publicités

Publié le 21 décembre 2012, dans Chroniques, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s