Dave Brubeck, un géant au Paradis des pianistes ….


Dave Brubeck, pianiste-compositeur, auteur notamment de titres comme The Duke, In your own sweet way, Blue Rondo à la Turk et Take Five,  a récemment rejoint Oscar Peterson, Michel Petrucciani, Duke Ellington au paradis du Jazz.

Né en 1920, il viendra à la musique grâce aux leçons de sa mère et surtout celles, plus tard, reçues de Darius Milhaud. Ensuite, il rencontrera Arnold Schoënberg, ce qui lui vaudra l’étiquette de fils spirituel du compositeur autrichien. En 1951, il fonde le Dave Brubeck Quartet (qui cessera d’être en 1967), au sein duquel évolue le saxophoniste Paul Desmond. 1959 est une année importante, un virage marquant pour Dave Brubeck, avec la sortie de l’album « Time out« . Take Five, et le Blue Rondo à la Turk popularisé par Claude Nougaro (sous le titre A bout de Souffle) sont des morceaux qui vont contribuer au succès de l’album, et à la renommée de Dave Brubeck.

Outre le jazz, Dave Brubeck laisse une oeuvre musicale importante puisque des cantates, oratorios, messes, comédies musicales, portent sa griffe de compositeur.

Guillaume.

Publicités

Publié le 25 décembre 2012, dans Chroniques, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. Si vous cherchez un album vraiment passionnant et original pianistequement parlant je vous conseille Nils Frahm et son album “Felt“. Superbe oeuvre pour piano préparé avec des mélodies imparables.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s