Big Bad Voodoo Daddy… ou la nostalgie fidèle


BigBad VoodooDaddy_pochette

Parfois, le hasard des écoutes fait bien les choses. Ici la bonne surprise vient d’un septet californien, Big Bad Voodoo Daddy.

Bien sûr, le registre musical proposé (un clin d’oeil aux années swing, aux fanfares), a déjà été réalisé par bien d’autres musiciens. Mais ce qui frappe ici, c’est la fraîcheur, le plaisir de jouer, chanter, qui se dégage des morceaux qui composent « Rattle and Bones« , huitième opus de ce septet virtuose.

A l’écoute de leur musique, nous sommes transportés dans les rues de Chicago, la Nouvelle-Orléans, années 30, et l’on  imagine les hommes en costumes 3 pièces, les femmes en jolies toilettes, les premières voitures signées Ford, les bars enfumés… où les parties de cartes avaient place, bref toute une époque ici évoquée, suggérée, dans une farandole de notes qui vous embarquent et ne vous lâchent plus.

Alors, que vous soyez nostalgiques de cette belle époque, ou tout simplement amateurs de musique enjouée, festive, ce disque vous est destiné. Une belle façon de démarrer 2013.

Guillaume.

Publicités

Publié le 11 janvier 2013, dans Chroniques, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s