Dans le Delta, Les Saints veillent….


Groupe fondé en 2007, au collège, à Nashville, haut lieu musical de la culture américaine, les Delta Saints, formation de 5 musiciens, nous offre avec Death Letter Jubilee, un album fort, gorgé de blues, de soul, et la voix de Ben Ringel, également joueur de guitare Dobro, se fait chaude, un brin éraillée, et l’on s’imagine facilement assister à un gig dans un bar de la rue principale de Nashville.

Ce quintet, qui nous propose ici son 3ème opus, fort de 13 titres, ne faiblit pas, ne mollit jamais, et l’énergie qui s’en dégage, la générosité de leur jeu, laisse augurer une prestation scénique qui doit valoir le déplacement !

Groupe préoccupé par la Nature et ses éléments, Delta Saints ne manque pas de les évoquer dans leurs chansons, mais ils traitent de sujets plus communs comme les ruptures amoureuses, le Diable.

Pour les nostalgiques des musiques du Sud des Etats-Unis, pour les amateurs de blues, de boogie, de guitares grasses, les Delta Saints sont faits pour vous… les curieux, seront eux aussi, bien servis.

Guillaume.

Publicités

Publié le 4 avril 2013, dans Chroniques, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s