Bach et La Marca


L MARQUALes suites pour violoncelle seul de Jean Sebastian Bach ont été écrites entre 1720 et 1726 et sont considérées comme des oeuvres clefs du répertoire de cet instrument. Généralement les violoncellistes les abordent à la maturité, Christian -Pierre La Marca a décidé de s’y attaquer à seulement 29 ans.

Le résultat :  un superbe enregistrement qui tire parti des techniques actuelles de prise son, on a l’impression que l’instrument est près de nous. Christian- Pierre La Marca interprète ces oeuvres avec beaucoup d’énergie, de précision, en respectant l’histoire, le mouvement, le message de chaque danse.

A noter que Bach a écrit ces suites pour le  violoncelle baroque et que Christian-Pierre La Marqua joue sur un stradivarius : un son d’ aujourd’hui sur un instrument d’autrefois.

Françoise

Publicités

Publié le 23 mai 2013, dans Chroniques, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s