Des frissons mélodiques identifiables


pochette_CocoRosieEn mai paraissait le nouvel album de CocoRosie : Tales of a grass widow. Ce duo américain formé par les deux soeurs Sierra et Bianca Casady sort ainsi leur 5ème album, aidé du compositeur islandais Valgeir Sigurösson qui a beaucoup travaillé avec Björk.

C’est un album en continuité, où l’on retrouve leur univers sonore, leur son surprenant et identifiable.

Ce qui m’intéresse dans ce duo c’est cette dualité entre Sierra et son chant lyrique et le hip hop de Bianca. Ces deux voix s’entremêlent pour n’en former parfois qu’une seule. J’aime cet univers vaporeux, mélancolique, poétique et même féérique, tout en restant atypique et décalé.

Bien qu’appréciant cette atmosphère envoûtante et cette fragilité, je n’aime pas tout dans ce disque, parfois un peu trop sage et propre et qui peut lasser.

Certains morceaux m’ont quand même donné des frissons : After the afterlife, Gravediggress, Roots of my hair, et Tears for animals avec Antony d’Antony & The Johnsons.

Michèle.

Publicités

Publié le 6 août 2013, dans Chroniques, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s