Archives du 19 août 2013

Mais ce n’est pas du Oasis…


pochette-Beady eyeBe, le second album de Beady Eye est, ce qui est sûr, meilleur que le précédent. Beady Eye c’est la formation d’Oasis avec Liam Gallagher, sans Noel gallagher. Et là tout est dit. Car je ne suis absolument pas convaincue. C’est un album honnête, point c’est tout. Pourtant ça commence bien, les premiers morceaux sont agréables, sympathiques, mais on écoute les titres défiler et on n’en retient vraiment aucun, on s’ennuie même un peu et la voix nonchalante de Liam n’arrange rien. C’est un disque sans véritable surprise, assez conventionnel.

Je retiens cependant I’m just Saying qui sort du lot, qui est plutôt Oasien, Flick of the finger, le premier morceau qui finalement attire l’auditeur et Back after the break qui représente bien les ballades de cet album, pas désagréable mais un peu molle du genou.

En bref, vous l’aurez compris je suis effectivement déçue. Mais je fais partie des fans qui n’attendent que la reformation d’Oasis, qui est prévue selon la rumeur pour 2014.

Michèle

Stephen Stills, une carrière bien remplie…


StephenStills_pochetteStephen Stills, guitariste-chanteur, qui fit parti dans les années 70 de 2 groupes importants de la culture musicale américaine, Crosby Stills Nash & Young et Buffalo Springfield, s’est fait discret depuis longtemps, ne revenant que rarement sur scène pour jouer aux côtés de ses compères Neil Young, Graham Nash, où comme en 2008,  de son ex-femme Véronique Sanson, et de leur fils, Christopher Stills, lui aussi guitariste-chanteur.

Carry On, maginifique coffret édité par Warner, regroupe 4 cd et un superbe livret rempli de photos personnelles, égrenant toutes les époques de la carrière de Stephen  Stills.

Je vous avoue, je ne connaissais pas bien ce musicien, ni trop CSN&Y, et mal Buffalo Springfield… Nul n’est parfait !!! Ce coffret très complet permet à l’auditeur une plongée dans l’univers de la folk music américaine, chère également à des artistes tels Simon & Garfunkel, Bob Dylan, Pete Seger, pour ne citer qu’eux. Une époque bénie de la culture musicale américaine, quelques années après Woodstock.

Si vous êtes nostalgique de cette époque, si vous voulez juste découvrir cet univers, cette période musicale particulière, ce coffret dédié à Stephen Stills est une bonne entrée en matière.

Ce document vous attend à la médiathèque.

Guillaume.

%d blogueurs aiment cette page :