Quand la musique électro-rock revisite le klezmer


pochette_AEOAnakronic electro orkestra, groupe toulousain composé d’une accordéoniste, d’un clarinettiste, d’un bassiste, d’un batteur et d’un programmateur, présente une musique fusion electro klezmer très rythmée.

Noise in sepher, deuxième album de cette formation, nous propose d’entrer dans un univers sombre, percutant et festif. Le clarinettiste et l’accordéoniste, d’une grande vélocité, mettent en valeur les mélodies klezmer. De plus, l’album est également très rock, par la forte présence de la basse et de la batterie.

J’ai eu la chance de voir Anakronic electro orkestra ou AEO en concert le 24 octobre dernier au Cabaret Sauvage et ce fut un enchantement. Le groupe communique très bien avec le public et la musique live est encore plus festive. Par ailleurs, chaque style est mis en valeur, si le concert commence sur des notes très klezmer, il se termine sur de la techno pure et dure.

Un disque très intéressant pour tous les amoureux de musique fusion.

Alice

Publicités

Publié le 27 octobre 2013, dans Chroniques, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s