Quand le Ferry gâche la vie de Bryan


Bryan Ferry, ancien leader chanteur du groupe Roxy Music, poursuit depuis des années une carrière solo, avec des albums aux ambiances variées (Pop avec « Olympia« -2011 ; Nostalgique avec « Dylanesque« -2007 ; Jazz, avec « As time goes by« -1999).

Car oui, Bryan Ferry, est un homme aux goûts éclectiques. En 1999, il se lança dans un projet de reprises de standards jazz « As time goes by« , salué par la critique à l’époque. 14 ans plus tard, il y retourne avec l’album « The Jazz Age« , mais cette fois, en adaptant le répertoire de Roxy Music à la sauce jazz des années 20, qui l’a marqué profondément. Chose particulière,  Bryan Ferry ne chante pas sur cet album (désolé mesdames!), laissant la part belle aux musiques jouées par le Bryan Ferry Orchestra.

Le résultat m’est apparu décevant, car pour moi la mayonnaise n’a jamais pris. Les versions de « Avalon » ou « Slave to Love » sont pour le coup très déroutantes.

Le cru 2013 de Bryan Ferry est donc évitable…. sauf pour celles et ceux qui sont accros à ce chanteur.

Guillaume.

Advertisements

Publié le 25 janvier 2014, dans Chroniques, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s