Petites peurs et tabous…


Le morceau que j’ai choisi pour cette journée de la femme ? Il y en a deux. Un féminin, un masculin. A vous de deviner.

 «Ne m’oublie pas sur la porte au milieu de tes clés, ne m’oublie pas sur la flotte le parapluie mouillé, ne m’oublie pas au fond d’un tiroir rouillé ou dans un vieux cahier»

 «Mais toi c’est que t’as peur du loup c’est que t’as peur que je t’aboie tu crois que le loup c’est moi tu as peur du coup tu crois que la proie c’est toi c’est tout »

 Facile ?

En s’arrêtant sur ces paroles, on entend une tentative d’adoucir la guerre des sexes. Ce sont les petites peurs et tabous que la chanson vient bousculer, à la manière dont les grandes causes se résolvent parfois dans une conversation. Donc, oui, La grande Sophie avec « Ne m’oublie pas » et Mathieu Boogaerts avec « Avant que je m’ennuie », deux morceaux d’une belle intimité chantée, deux mises en scènes sensibles et subtiles, que je propose amicalement pour cette journée de la femme.

Nolwenn.

Publicités

Publié le 7 mars 2014, dans Chroniques, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s