Quand les instruments s’en mêlent…..


3149028007923_1_75La fusion de deux mondes qui nous semblent à nous Européens, à la fois si proches et si lointains. Le rapprochement de deux instruments traditionnels grâce à la volonté de 2 artistes qui sont des maîtres dans leur domaine. Guo Gan nous présente l’erhu, frêle vielle à cordes venue du fin fond de la Chine et Mieko Miyazaki, le koto japonais à cordes pincées, une cithare imposante (elle mesure 1m80 et compte 13 cordes).

Cet album nous propose un dialogue entre ces deux instruments mythiques qui nous plongent dans un paysage onirique plein d’émotion et de délicatesse. Avec en prime un clin d’oeil à la cuture française à travers une superbe interprétation des feuilles mortes.

Françoise

Publicités

Publié le 27 mars 2014, dans Chroniques, et tagué , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s