Archives du 25 avril 2014

Doyle Airence, un souffle nouveau du Métal français.


Doyle Airence. Ce nom ne vous dit probalement pas grand chose, du moins pas encore.

Ce quatuor parisien, fondé en l’an 2007, s’est engouffré sur la voie du Métal, parfois hurlant (oui je sais c’est facile, mais tellement tentant!!! 🙂 ), avec déjà 3 albums à son actif (Submerge, 2007 ; And God will, 2010 ; Monolith, 2013).

http://www.doyleairence.com/

Je les ai découvert le 26 mars dernier lors d’une soirée métal à la Boule Noire, salle de concert parisienne. Devant un public nombreux (plus de 300 personnes, tous âges confondus), Doyle Airence a assuré un show d’une heure, tout en énergie, en maîtrise. Le chanteur, à la voix puissante, s’est évertué à maintenir le public à température élevée. Celui-ci y répondit parfaitement, jusque dans un Po-Go  des plus endiablés, que n’auraient pas renié les nostalgiques de l’ère punk. Seul regret, à titre personnel, le guitariste est trop en retrait. Si  son jeu rhytmique est à l’égal de la section basse-batterie, précis, carré, brillant, il mériterait d’être davantage mis en avant, au travers de solos.

Le quatuor parisien, déjà bien rôdé, est une belle surprise.  Alors que vous soyez amateurs du genre ou désireux de découvrir de nouveaux talents, Doyle Airence ne vous laissera pas indifférent.

Guillaume.

%d blogueurs aiment cette page :