Imagine le clavecin


pochette-Bach-RondeauSi vous voulez découvrir le clavecin, voici un disque à ne surtout pas louper. Jean Sebastian Bach interprété par un jeune prodige Jean Rondeau.

Cet album me réconcilie avec cet instrument, qui me semble souvent désuet, et qui parfois me hérisse même les poils. De Bach, je préfère les pièces pour violoncelle, pour orgue… Mais là, ces transcriptions pour clavecin sont d’une grande beauté. Jean Rondeau, grâce à sa délicatesse, son élégance, sa manière très personnelle et plus moderne de jouer, nous entraîne dans un monde imaginaire aux accents anciens certes mais transposant ainsi le Maître Bach dans notre contemporain.

Ce jeune musicien de 23 ans, élève de Blandine Verlet puis Blandine Rannou et Olivier Baumont, passionné de jazz et de musiques plus actuelles, a eu un véritable coup de foudre pour  cet instrument, et dans ce premier album, il imprime véritablement sa marque. Vraiment un disque remarquable !

Michèle

Publicités

Publié le 26 septembre 2015, dans Chroniques, et tagué , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s