Les démons sont electroswinging


pochette_parov-stelarC’est un cd sorti en mai qu’il ne faut surtout pas louper. Après une vingtaine d’années de carrière Parov Stelar, de son vrai nom Marcus Fuereder, musicien, producteur (son propre label : Etage noir) et DJ autrichien, n’a rien à prouver, et pourtant avec son dernier album The Demon diaries, il nous démontre encore une fois sa créativité, son talent musical et son inventivité.

On qualifie souvent son style d’Electro swing, oui il y a du swing, oui il y a de l’électro, mais aussi… du jazz, de la house, de la pop… Et puis il y a du violon, de l’accordéon, de la trompette… Rien que pour réaliser ce cd il s’est entouré de plus de 25 musiciens et 9 chanteurs.

Ce double album contient un cd composé de titres plus swing avec des rythmes endiablés, et le second plus sombre et plus électro, plus pop. Cet album est rempli de références musicales : à Joséphine Baker, à Django Reinhardt et son jazz manouche…

J’aime ce style de musique qui vous donne la pêche assurément, si vous aimez Wax Tailor, Chinese Man… Vous aimerez Parov Stelar.

Michèle

Advertisements

Publié le 8 octobre 2015, dans Chroniques, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s