Une claque pour nous réveiller


pochette_algiersAlgiers, trio d’Atlanta, nous propose leur premier album, de gospel-punk (et oui ça existe !), mais surtout un album puissant et revendicatif. Un engagement contestataire que l’on ne voit plus si souvent dans le rock.

Cet album éponyme mêle la black music et la culture blanche, donnant ainsi une énergie différente et innovante. C’est une véritable révélation. C’est un groupe qui a des choses à dire, engagé dans les luttes anticolonialistes (d’où leur nom), antiracistes, et anticapitalistes. Je suis incapable de dire du mal de cet album, ils ont mis du temps à le faire et cela se voit, il est travaillé, sûrement retravaillé et du coup maîtrisé. Chaque morceau se termine en apothéose nous coupant le souffle, l’intensité de la voix de Franklin James Fisher contribue à nous apporter beaucoup d’émotion. Ce disque a une énergie implacable, qui ne peut nous laisser insensible.

Une claque qui ne peut que nous faire du bien…

Michèle

Publicités

Publié le 16 octobre 2015, dans Chroniques, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s