Quel talent !


pochette_david-gilmour-rattle-that-lockDavid Gilmour, l’ancien Pink Floyd, nous a concocté cette rentrée un album qui lui ressemble. Après 9 ans d’attente, voici son 4ème album solo Rattle that lock.

On a beaucoup parlé de ce cd, car le morceau portant le titre de l’album était très attendu, en effet les premières notes servent de jingle à la SNCF (ces quelques notes très irritantes quand on attend un train qui n’arrive pas), et bien ces notes ont inspiré notre papy Gilmour, et il en a fait, ma foi, un morceau des plus agréables, qui accroche nos oreilles pour nous faire bouger la tête. Je n’entendrai plus ces notes de la même façon.

Mais bon outre ce titre, l’album est égal à lui-même : des mélodies délicates, des soli de guitares magnifiques, des arrangements soignés, sa voix bien que vieillie est toujours aussi émouvante. Son album est un voyage d’une journée qui débute sur le quai d’une gare. Un album avec des sujets plus personnels (les textes sont d’ailleurs écrits en collaboration avec sa femme Polly Samson). Un album qui se laisse écouter avec plaisir, dans lequel on peut apprécier la maestria, la justesse, bref le talent de ce grand guitariste.

Un +++ à A Boat lies waiting, hommage à Richard Wright décédé en 2008, un +++ aussi à The girl in the yellow dress, teinté jazzy, très étonnant qui lui convient plutôt bien.

Michèle

Publicités

Publié le 26 octobre 2015, dans Chroniques, et tagué , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s