Lumineuse renaissance


sans-titreTrès à la mode les reformations de groupe. Mais ne boudons pas notre plaisir. Les Innocents ont marqué l’histoire de la variété française dans les années 1990 avec des tubes tels que : L’autre Finistère ; Un homme extraordinaire.

Ils sont passés d’un quintette à géométrie variable à un duo formé par le noyau dur que représente J.P. Nataf et Jean-Christophe Urbain. Ils réussissent à nous surprendre. Ce cd est une réussite. des textes accomplis, réfléchis, des mélodies abouties, leurs deux guitares s’unissant autour de leur voix. En bref ils ont perdus en quantité mais ont  gagné en qualité. Les Innocents ont su évolués pour rester au top tout en restant vrais.

Françoise

Advertisements

Publié le 31 octobre 2015, dans Chroniques, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s