Si vous l’avez loupée en 2015… A écouter


pochette_julia-holterL’année 2015 a vu arrivé le quatrième album de Julia Holter : Have you in my wilderness. Album légitimement encensé par les critiques. En effet cette compositrice, multi-instrumentiste californienne a réalisé ses premiers enregistrements en 2011 et ses 3 premiers albums invoquent un pop avant-gardiste.

Dans cet opus Julia Holter garde sa créativité décalée, mais elle nous ouvre un peu plus grand les portes de la richesse singulière de son univers musical. Un disque plus intime dévoilant ses paysages émotionnels.

L’artiste se  fait chanteuse, une voix délicatement raffinée, voguant sur des cordes, des synthés sombres et l’apparition inédite des cuivres. Des compositions plus simplistes, plus accessibles mais aussi très touchantes, donnant une atmosphère à la fois énigmatique et divertissante. Son écriture reste très créative, avec des influences jazz. Une pop expérimentale orchestrale intelligente.

Un nom à retenir, une parenthèse délicieuse…

Michèle

 

Publicités

Publié le 27 janvier 2016, dans Chroniques, et tagué . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s