Down in the Treme…


TremeMême si c’est avec un peu de retard, je me vois obligé de revenir sur une petite pépite de série musicale trop méconnue : TREME de David Simon. D’abord parlons un peu du réalisateur, qui n’est autre que l’artisan de LA meilleure série de tous les temps : THE WIRE, mais aussi Show me a hero ou encore The corner, bref, c’est un maitre !

Maintenant, le contexte du show : La Nouvelle Orléans post Katrina, autant dire que l’heure n’est pas à la fête et pourtant cette série servie par un casting d’exception : John Goodman, Melissa Leo, Clarke Peters ou Wendell Pierce (qui jouent et chantent vraiment) pour ne citer qu’eux, va nous faire vibrer pendant 4 saisons au rythme du Jazz de New-Orleans. Pourtant pas un fan absolu du Jazz, j’ai été captivé par ce son si particulier qui anime cette ville et ses habitants. A noter également de nombreux guests de la scène Jazz de New Orleans et internationale tel que Fats Domino, Kermit Ruffins et les Brass band locaux, authenticité assurée !!!

Cette série est peut-être la plus difficile à regarder dans la filmographie de Simon, le rythme est décousu, mais on est tellement proche des protagonistes, c’est tellement réel que ça prend aux tripes, mais rien que pour les scènes de Mardi Gras, cette série vaut le détour. Peut-être qu’avec le recul, elle obtiendra un succès critique comme The wire qui n’a obtenu la reconnaissance méritée qu’après la fin du show, les séries de Simon sont ainsi faites, des longs récits que l’on l’apprécie encore plus quand la boucle est bouclée.

Pour en revenir et terminer avec ce son Néo-Orléanais, n’étant pas un connaisseur, je préfère vous laisser découvrir le trombone d’Antoine, le violon d’Annie, mais surtout Big chief Albert Lambreaux (Clarke Peters impérial) et ses indiens, qui sauront, mieux que moi vous donner l’envie d’aller boire un verre dans le bar de LaDonna ou d’écouter les classiques de DJ Davis sur radio WWOZ…

La série et sa bande originale sont disponibles à la médiathèque.

Laurent

 

Publicités

Publié le 25 mai 2016, dans Chroniques, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. 4 Commentaires.

  1. La Musique de La Nouvelle Orléans, entre soul, blues, rythm’ n’ blues, fanfare… c’est toujours un bonheur! Et la série à l’air excellente, John Goodman en tête!!
    Guillaume.

  2. C’est une pépite Guillaume! Pas facile d’accès, mais tellement puissante!

  3. Méita ZAKPA

    Hâte de découvrir ce bijou !

  4. Tout à fait ça Laurent! Les Séries de David SImon sont de celles qui laissent une trace dans l’esprit du spectateur et TREME ne fait pas exception à la règle.
    J’ai eu moi même du mal à demarrer ce show, pourtant grande Fan de David Simon, mais une fois lancée, je n’ai plus laché.
    Comme il est dit dans l’article, On s’attache énormément à tous ces personnages dans une Nouvelle Orléans dévastée par Katrina et magnifiée par la musique!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s