« Après avoir été sauvage, il devient animal »


pochette-animal_fakearDepuis que je vous l’avais présenté, en novembre 2014, Fakear a poursuivi sa route, et même son ascension. Le jeune prodige caennais a su se faire reconnaître dans le milieu de l’électro (et pas uniquement française). Il a une véritable identité sonore.

Et cet album Animal ne fait que confirmer sa signature unique. Un album généreux de 17 morceaux dont 13 inédits, qui nous emmène toujours aussi loin dans l’exotisme, entre les rythmes africains et les atmosphères asiatiques.

Dès le premier morceau on entre dans son univers, des ambiances zen et des contrées imaginaires. Les morceaux s’enchaînent, tout en rythme et en douceur. Le seul bémol, pour moi, c’est  l’introduction de ces duos (grande nouveauté) avec des chanteuses interprétant des textes en anglais, qui du coup l’intègrent dans la pop indie, où tant d’artistes se bousculent déjà.

Fakear vous propose donc ici une électro mélodieuse, pour les aficionados de la World music. On ne peut qu’aprécier ce voyage, ce tour du monde d’inspirations exotiques et orientales.

Michèle

Advertisements

Publié le 9 août 2016, dans Chroniques, et tagué , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s