Une pop rock qui n’est pas comme le bon vin


pochette_puggy_coloursEn décembre 2011 j’avais chroniqué un album du groupe Puggy que je découvrais alors. A l’écoute de leur  album Something you might like j’avais vraiment été emballée. C’est donc avec enthousiasme que je me suis penchée sur leur 4ème album Colours sorti en avril .

Nous avons donc là 11 titres, plusieurs couleurs, plusieurs facettes, des rythmes entraînants, une pop-rock agréable, plutôt accrocheuse, un peu plus électronique que les albums précédents. La voix de Matthew Irons toujours aussi maîtrisée. Cet album est produit par David Kosten, producteur anglais de renom (Coldplay, Joseph Arthur…), donc un album bien ficelé.

Au bout de 10 ans de carrière, le son reste très (trop) propre, trop sage. Il manque le brin de folie nécessaire au rock, et cette orientation vers l’électro n’arrange rien. C’est un disque bien fait, qui mérite d’être écouté plusieurs fois, mais qui manque d’originalité. Je pensais que ce groupe allait prendre de l’ampleur, de la consistance au cours des albums, malheureusement ce n’est pas le cas. Et pourtant sur scène ils se lâchent beaucoup plus, il est parfois difficile de reconnaître certains morceaux de l’album.

Allez Messieurs de Puggy, lâchez-vous, pour le prochain album ne tentez pas de le rendre parfait, si lisse et si commercial. Faites du rock, ça vous va si bien !

Michèle

Publicités

Publié le 24 septembre 2016, dans Chroniques, et tagué , . Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. Pas d’accord du tout avec votre analyse de l’album qui est fort succincte…. Développer l’écoute de plusieurs titres où la guitare électrique ou la basse sont en avant comme dans « Soul » ou « You are » ou alors quand les rythmes sont éclatants avc  » Territory  » en apportant une synthèse musicale fondée aurait été plus pertinent de votre part. Annoncer j’aime ou j’aime pas sans trop de développement n’est pas crédible.
    Musicalement vôtre.

    • Les préférer en live, n’enlève rien à leurs talents. J’aurai aimé retrouver toute cette énergie qu’ils dégagent sur scène dans ce disque… Et être véritablement surprise et même bousculée.
      Mais j’attends le prochain avec toujours la même impatience… 😀

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s