Three Letters From Sarajevo : la folie Bregovic


three-letters-from-sarajevo

Voici le dernier opus de Goran Bregovic.
Un album qui raconte « l’histoire de Sarajevo avec son identité, ses mélanges et ses paradoxes complexes », aux frontières des  traditions occidentale, orientale et klezmer. Et au cœur de ce croisement, le violon, élément qui unit ces différentes traditions.
Cet album est un véritable melting-pot. Chaque chanson a son univers particulier, chaque chanson vous plonge dans une ambiance musicale et émotionnelle qui lui est propre. Pourtant Goran Bregovic a réussi a créer une véritable unité dans cette œuvre aux sonorités et aux styles pourtant si éloignés. Il y raconte la vie, la différence, il y raconte sa ville.
Goran Bregovic a invité plusieurs artistes à participer à la création et à l’interprétation des différents morceaux, comme la chanteuse espagnole Bebe, le regretté Rachid Taha, ou encore Asaf Avidan. Chaque artiste participe à la richesse et à la diversité de cet album.
La folie Bregovic est là, une musique exubérante, généreuse, passionnelle, multiculturelle.

Bonne écoute.

Carine

 

 

 

 

 

 

Publicités

Publié le 13 octobre 2018, dans Chroniques. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s