Agathe Da Rama, moment de grâce à la Médiathèque.


Le 15 décembre dernier, dans le cadre de la 14 ème édition du Festival des Aventuriers de Fontenay-sous-Bois (qui se termine le 20 décembre avec le concert de Général Elektriks), en partenariat avec le service culturel, la médiathèque avait le plaisir d’accueuillir pour sa première et unique date parisienne, le quatuor toulousain Agathe Da Rama, que je vous avais présenté dans un précédent article. La salle des Arts, avec sa voûte vitrée, était l’écrin idéal pour recevoir ce quatuor talentueux, mené par la chanteuse Agathe Da Rama, dont le timbre de voix très chaud et la personnalité enjouée ont séduit le public présent. Dès le début, Agathe s’est adressé au public pour indiquer que ce serait un concert « comme à la maison », «  »entre nous »… de quoi rendre encore plus chaleureux ce moment musical.

1 heure durant, le public, venu en nombre (60 personnes, adultes et enfants) découvrir et écouter ce groupe, malgré la météo et surtout la période pré-fêtes de Noël, a pu apprécier le talent des musiciens ainsi que l’éventail des compositions et des ambiances musicales concoctées par Agathe Da Rama.En effet, le public fut tour à tour embarqué dans les contrées du sud des Etats-Unis, vers les bayous, mais aussi vers des sonorités chamaniques, des ambiances folk, blues, à travers l’évocation de thème comme les grands espaces, l’amour, la tristesse, l’enfance, la séparation. « Sound Castle », « No more water », « The visitor (rich loser) » ont particulièrement retenu mon attention.

 Oui, pendant 60 minutes, ce groupe venu de son sud originel (Toulouse), a régalé l’assistance, par sa générosité, sa fraîcheur, n’hésitant d’ailleurs pas à faire participer l’auditoire au cours d’un morceau. Ce concert « comme à la maison » selon l’expression même d’Agathe Da Rama, s’est prolongé par une discussion entre le public et le groupe. Ce concert était une jolie manière de terminer l’année en musique à la médiathèque.

Je souhaite bonne et longue route à ce quatuor dont je vous invite à suivre les prochaines traces sur disque ou sur scène, s’il venait à se produire à nouveau en région parisienne dans les mois qui viennent. En attendant, n’hésitez pas à les retrouver sur leur album « 7 times ». 

Guillaume.

Publicités

Publié le 20 décembre 2018, dans Live à la médiathèque, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s