Archives du blog

En Mai, Cesaria Evora et Brass Band seront à l’honneur !


En ce mois de mai, le dicton nous invite à faire ce qu’il nous plaît!!!! Hé bien, puisque c’est comme ça, la médiathèque vous invite à venir savourer et partager 2 moments musicaux, qui bien que différents, offriront à vos oreilles curieuses de jolis promenades sonores et humaines. Alors de qui et de quoi s’agit-il?

Tout d’abord, le samedi 13 mai à 15H30, le duo composé de Sanda Musica (flûte traversière-chant) et Alma di Mundo (guitare acoustique-chant), viendra nous présenter un hommage à la chanteuse capverdienne Cesaria Evora, autrement nommée « la chanteuse aux pieds nus » (c’est ainsi qu’elle se produisait sur scène). Tout en sensibilité et en complicité, ce duo, qui s’est rencontré à l’automne 2016, fonctionne très bien. Si le Cap-Vert sera bien sûr au centre du répertoire, un petit détour par l’Afrique pas si lointaine vous sera proposé. De quoi passer un joli moment!

Le samedi 27 mai, toujours à 15H30, la médiathèque aura le plaisir d’accueillir le contrebassiste Hubert Dupont, qui pour une fois devrait délaisser son instrument favori, pour diriger son M’Brass Band. Mis en place depuis 2014, il était d’ailleurs venu le présenter lors de la fête de la musique cette année-là, en jouant sur le perron de la médiathèque (voir ci-dessous). Revenu en janvier 2016, avec un Brass Band qui avait évolué, il nous fait le plaisir d’à nouveau se produire chez nous. Composé de cuivres, de percussions notamment, il vous proposera une musique festive, joyeuse.

Du Cap-Vert au Brass Band, en passant par l’Afrique, le mois de mai s’annonce donc riche en couleurs musicales…. n’hésitez pas à venir nombreux / nombreuses, pour ce qui sera une bonne mise en bouche, avant la fête de la musique, le mercredi 21 juin,  pour laquelle la médiathèque vous prépare une programmation éclectique et de qualité (j’y reviendrais plus tard…).

Guillaume.

Fanfare, Brass Band… Musique en fête !


Si je vous dis Fanfare, nombre d’entre vous penseront sans doute aux fanfares municipales, voire aux fanfares militaires, voire aux orchestres qui suivent les défilés de majorettes !! Mais rassurez-vous ce n’est pas de cela qu’il est question ici. Bien sûr, la notion de Fanfare, avec le temps, a pris une autre direction. Aujourd »hui nombreux sont les orchestres de ce type qui se produisent partout dans le monde. Mais ici, je vais évoquer les fanfares et les Brass Band, nés dans le sillage de l’émergence du Jazz, dans les années 30.

Issus de la tradition militaire, ces orchestres, principalement formés de cuivres, de grosse caisse, d’instruments à vent,  les années 30 vont voir leurs existences se développer, accompagnant l’arrivée du mouvement swing, des big bands. Si les big bands se produisent dans les clubs de jazz, les fanfares, par tradition, se produisaient, défilaient, dans les rues, puisque majoritairement composées de musiciens noirs, il leur était interdit de se produire dans les bars, restaurants, lieux publics fréquentés par les blancs. La ségrégation raciale était en place alors aux Etats-Unis. Malgré ces interdictions, les fanfares ou Brass Band, composés de musiciens noirs, avaient un public, un auditoire. Les musiciens blancs ont par la suite pris le relais, les singeant d’abord, avant de créer de vraies ensembles instrumentaux.

Aujourd’hui, bien que mal connu du grand public, ce style de musique orchestrale, voit ça et là des musiciens continuer de le faire vivre que ce soit en Europe : France, Yougoslavie, Turquie, Bulgarie, mais aussi  dans les pays du Maghreb ou bien sûr aux Etats-Unis. C’est ainsi un moyen de faire perdurer la musique traditionnelle d’un pays de manière festive, joyeuse, comme de jouer sur des rythmes plus modernes, tel le funk.

La  Fanfare Tarace Boulba,  Fred Pallem et Le Sacre du Tympan, le Dirty Dozen Brass Band, le Jugoslavian Gypsy Brass Band, le Haïdouti Orkestar, le Hot 8 Brass Band… et bien d’autres, sont des orchestres de références qui font perdurer avec un bonheur certain ce style musical.

Guillaume.

Le 21 juin, la médiathèque fête la Musique !


visuel sliderfêt musique-page001

En cette 32ème année d’existence de la fête de la musique, fête des musiques, la médiathèque Louis Aragon, son espace musique, vous proposent, le 21 juin,  une journée entièrement consacrée à cet art.

L’après-midi sera occupée par deux temps forts : 

– Dès 14H, une brocante de livres, cd et partitions musicales sera organisée en salle Senghor.  

-A partir de 14H45, un kiosque musical riche et varié, à l’extérieur comme à l’intérieur de la médiathèque. Diverses interventions musicales vous seront proposées : du chant choral avec le choeur « Mi Majeur«  dirigé par Virginie Tharaud, un duo vocal composé de Nabil Sassi et moi-même, accompagné par le guitariste Eric Legrand,  un ensemble de 20 jeunes guitaristes du conservatoire municipal, dirigé par Etienne Candela, et pour terminer l’après-midi, un Brass Band dirigé par le contrebassiste Hubert Dupont (que certains ont pu aller écouter déjà à la Halle Roublot, notamment…), accompagné de Xavier Charlet (professeur de batterie).

Alors, n’hésitez pas, en ce jour de début d’été, venez fêter la musique, les musiques, soutenir, écouter, découvrir,  des musiciens, chanteurs. Nous vous attendons nombreux et nombreuses, tant pour la brocante musicale que pour les concerts proposés par la médiathèque.

http://www.hubertdupont.com/

http://www.mi-majeur.org/

Guillaume.