Archives du blog

Hubert-Félix Thiéfaine a joliment clôturé les Aventuriers 2015 !


HFThiéfaine_imageQuelle Soirée!

Pour clore la onzième édition du Festival des Aventuriers, le 17 décembre, le public a eu le bonheur de voir Hubert-Félix Thiéfaine, chanteur à l’âme de poète, qui depuis 40 ans, foule les scènes hexagonales, au gré d’une œuvre patiemment concoctée, de textes ciselés. Ce jurassien bon teint, qui connut une période sombre marquée par la dépression, a retrouvé le goût de l’écriture, de la scène. Son public encore très nombreux hier soir, dans l’enceinte de la salle Jacques Brel, a pu s’en apercevoir.

Avant son entrée sur scène, le public nombreux eut l’occasion de découvrir le duo toulousain Rusty Bells, au rock très énergique, puis l’univers plus feutré et intimiste de Marie Modiano, chanteuse-pianiste, accompagnée sur scène d’un violoncelliste et d’un guitariste.

Très attendu, le chanteur s’est d’emblée montré en grande forme, bien soutenu par son groupe, au sein duquel évolue désormais son fils Lucas (guitares), coréalisateur du dernier album. La voix claire, puissante, Thiéfaine nous a régalé. Il interpréta nombre de titres de son dernier album paru « Stratégie de l’inespoir », comme le très beau « en remontant le fleuve », le mystique « Angélus », l’émouvant « Karaganda, camp 99 », qui a des résonnances très actuelles, « Lubies sentimentales » à l’aspect nostalgique, « Médiocratie », constat cynique, désabusé d’une société politico-médiatique mal en point, « retour à Célinegrad » qui évoque la dictature.

Bien sûr, le vosgien taciturne n’a pas fait l’impasse sur « Alligators 427″ , sa fameuse »Lorelei Sebasto Cha » dans une  version revisitée, magnifique, sans oublier en final, « la fille du coupeur de joint » en version mi acoustique, mi électrique, qui a ravi le public, celui-ci chantant en chœur. A 67 printemps, cet amoureux des mots garde encore une énergie qui fait plaisir à voir. 40 ans de carrière et 17 albums plus tard, cet artiste a encore démontré hier que s’il restait une personnalité à part dans la chanson française, il en était devenue une figure importante, trans-générationnelle.

Merci Monsieur Thiéfaine pour cette belle soirée, en forme de cadeau de Noël !

Guillaume.

 

Publicités

Les Aventuriers 2015, un plateau de choix !


AsianDubFoundation_image

Ca y est! la programmation musicale de l’édition 2015 du Festival des Aventuriers  (du 8 au 17 décembre prochain à, l’espace Gérard Philipe, Salle Jacques Brel pour la soirée de clôture) est connue.

http://www.festival-les-aventuriers.com/

https://billetterie.fontenayenscenes.fr/spectacle?id_spectacle=5682&lng=1

Et il y a du lourd! En effet, outre Hubert-Félix Thiéfaine, qui clôturera  (pour notre plus grand bonheur)  cette nouvelle édition rassemblera notamment  Asian Dub Foundation, Jay-Jay Johanson, entre autres têtes d’affiches. L’éclectisme est encore une fois au rendez-vous, avec le  reggae dub énergique d’ Asian Dub Foundation qui ouvrira le festival, le public pourra également se délecter de la pop music éthérée de Jay-Jay Johanson, l’ électro façon VerveineLes Chamberlain,  la chanson française et la pop douce de Marie Modiano,  ou encore Aline. Un plateau riche, qui permettra au public d’apprécier les valeurs sûres et découvrir celles de demain. Nul doute que les soirées seront belles et l’ambiance au rendez-vous! Ce qui, par les temps qui courent, fera le plus grand bien. De quoi se faire une jolie semaine musicale, comme un avant-goût de Noël. Chouette!!!

Guillaume.

Le rock sud-africain a un nom : Skip and Die.


Je l’avoue, humblement, jusqu’à ce que ce groupe ne soit programmé cette année,  à la 9ème édition du festival des Aventuriers, à Fontenay, je ne connaissais ni même n’avais jamais entendu parler du groupe sud-africain Skip and Die, composé de 3 musiciens (batterie ; guitares, cithare, banjo ; percussions aditionnelles, boucles électroniques) et d’une chanteuse volcanique dont le look rappelle étrangement Cyndi Lauper ou Nina Hagen !!.

J’ai donc comblé ce vide, en écoutant « riots in the Jungle« ,  paru en 2012, et  surtout, en allant les voir à l’Espace Gérard Philipe, le 17 décembre dernier. Ce fut un choc, une révélation !!!  Skip and Die a pris d’assaut la scène et le public, pour une prestation ébourrifante de deux heures, tout en spontanéité, énergie, générosité, tant vocale que musicale.

Le répertoire éclectique, savant dosage de mélodies venues d’Inde, de rock anglo-saxon, de reggae, et d’électro, sans oublier les racines sud-africaines, permit à la chanteuse Cata Pirata de s’en donner à coeur  joie, occupant la scène avec une réelle énergie communicative. Oui Skip and Die est un groupe qui déménage, qui donne la pêche, redonne le sourire. Les 3 acolytes  de la demoiselle, bien plus discrets, excepté le batteur, sont au diapason, chacun dans son regostre. Le public nombreux présent ce soir-là à l’espace Gérard Philipe, assista à une prestation sans temps morts (ni trompette…. 🙂 ).

A celles et ceux qui auraient manqué ce concert, et qui voudraient se rattraper, la prochaine fois,  n’hésitez pas, courrez-y les yeux fermés…. le plaisir est au rendez-vous!!

Guillaume.

Les aventuriers font leur festival


Comme chaque année, Fontenay sous Bois organise le Festival des Aventuriers, dont ce sera la 9ème édition, du 10 au 20 décembre 2013.

http://www.festival-les-aventuriers.com/site2013/pages/festival.html

Situé en deux lieux (Espace Gérard Philipe, Salle Jacques Brel), ce festival, depuis sa génèse, permet à des groupes ou artistes évoluant dans la sphère rock, au gré de ses divers courants, de se faire connaître et de rencontrer un nouveau public.

Par le passé, des artistes comme Jehan, M, Autour de Lucie, ont eu l’occasion de se frotter à ce public festivalier. Chaque année réserve son lot de révélations artistiques, musicales, et parfois ces groupes ou artistes se voient offerts par la suite des programmations dans d’autres festivals plus installés, je pense notamment au Printemps de Bourges.

Cette année, l’accent musical est porté sur l’électro, la pop. Musique universelle depuis longtemps, le rock, à travers le festival des Aventuriers, montre sa diversité, et vous fera découvrir des groupes  anglais, sud-africains, français, américains ou russes. Voici leurs noms : Tunng, Empire Dust, Dum Dum Girls, Motorama, Juveniles, Skip & Die, Peter Hook and & the Light.

L’espace musique de la médiathèque dispose d’albums des groupes cités ci-dessus.Vous pourrez ainsi venir les écouter pour vous préparer au festival, ou vous faire un souvenir, suite à une soirée que vous aurez apprécié. Alors, avant d’aller faire la course aux cadeaux, et de passer les fêtes de fin d’année, terminez l’année en musique… n’hésitez pas à  découvrir ces aventuriers du rock!

Guillaume.