Archives du blog

Feu! Chatterton, The Resets, pour bien démarrer la rentrée.


 

 

 

 

 

Quelle rentrée ! Fini les chaudes températures sur la plage, les tubes de crème, la bronzette, les apéros- barbecue!! La rentrée, professionnelle pour les un(e(s), scolaire pour les autres, a pris place… puis vient celle des actions culturelles! A L’honneur, deux groupes français. L’un professionnel, l’autre amateur. En premier lieu, Feu! Chatterton, quintet constitué de garçons qui se sont rencontrés dans les Lycées Louis-Le-Grand et l’Université de la Sorbonne dans le courant des années 2000, va ouvrir la saison musicale du service Culturel de Fontenay-sous-Bois, le 12 octobre prochain. Le répertoire musical de ce groupe français est un savant dosage de rock aux consonances anglo-saxonnes, de chanson française, de poésie. Mais vous vous demandez peut-être quelle est l’origine du nom de ce groupe… J’avoue que moi-même je n’en savais rien. Le patronyme de ce quintette fait référence à un poète et faussaire anglais, Thomas Chatterton, qui vécu brièvement au 18ème siècle (1752-1770). En 2012, le groupe sort un premier opus intitulé « La mort dans la pinède ». Quelques participations à des festivals de renom s’en suivront (Rock en Seine, Les Francofolies de La Rochelle, Le Printemps de Bourges) permettant au groupe de développer son public et se faire une réputation grandissante de phénomène musical à suivre de près. 2014 sera pour Feu! Chatterton celle de la reconnaissance de la profession avec notamment le prix Félix Leclerc pour le meilleur groupe francophone, et le prix Paris Jeunes Talents. Devenu une référence, ce groupe poursuit son chemin et publie en 2015 son deuxième album « Ici le jour (a tout enseveli) » chez le célèbre label Barclay. C’est donc fort de leur 3ème album « L’Oiseleur« , que Feu! Chatterton viendra fouler la scène de la salle Jacques Brel le 12 octobre.

 

 

 

 

A peine remis de vos émotions de  la veille, c’est avec le groupe The Resets, que vous aurez rendez-vous, à la médiathèque le samedi 13 octobre à 15H30, cette fois pour l’ouverture de sa saison musicale, à travers la reprise de ses kiosques musicaux. La médiathèque propose aux chanceux et chanceuses qui seront présent(e(s) de passer un moment en bonne compagnie musicale avec ce groupe. Quatuor formé de 3 hommes (Jonathan aux baguettes, Stéphane à la basse, et Frank à la guitare solo et rythmique) et d’une femme, Stéphanie, au chant, chose suffisamment rare dans le monde parfois encore trop macho du rock, y compris chez les formations dites amateurs ou semi-professionnelles, pour qu’elle mérite d’être soulignée. Cette dernière sait utiliser sa voix dans des registres aussi différents que ceux de Téléphone  avec « Un autre monde », des Pointer Sisters avec « I’m so excited », sa très belle interprétation du classique « Marcia Baila » de Rita Mitsouko ou de « Zombie » des Cranberries, si magnifiquement porté originellement par Dolores O’Riordan, décédé en janvier dernier. Chanson, rock, funk, disco, seront au menu musical pour ce premier kiosque de la saison 2018-2019.

Vous le constatez, la rentrée musicale se fait en des tonalités différentes, qui, chacune d’elles, à n’en pas douter nous ferons passer d’excellents moments.

Guillaume.

 

 

Publicités

Jolie fête musicale !


Samedi 21 juin, la médiathèque s’était mise au diapason à l’occasion de la Fête de la Musique, Fête des Musiques.

Le menu musical proposé ce jour-là, à l’espace musique, de 14H à 18H,  était aussi varié que copieux : du trio guitare-voix au Brass Band dirigé par Hubert Dupont, en passant par le choeur féminin « Mi Majeur » (30 chanteuses), accompagné par une pianiste, sous la houlette de Virginie Tharaud, ou encore un ensemble de 20 jeunes guitaristes du conservatoire de Fontenay, orchestré par Etienne Candela, tous les registres musicaux ont été abordés : chanson française (Nougaro, Cabrel, Kery James), chant choral (Vivaldi, Traditionnel Irlandais, Offenbach, Gospel), sasn oublier le jazz cuivré aux couleurs des rythmes  africains, musiques traditionnelles bolivienne et chilienne.

Si la majeure partie des prestations se sont déroulées à l’intérieur, la journée s’est terminée sur le perron de la médiathèque, où s’était installé le Brass Band de Hubert Dupont, M’Brass. L’aspect festif et coloré de leur musique a attiré l’attention des résidents voisins, ainsi que du public qui sortait de la médiathèque.

Ce  programme très éclectique a semble-t-il plu au public venu nombreux et regroupant autant les petits que les grands, (environ 200 personnes), malgré les concurrences du Dieu Soleil et des autres lieux fontenaysiens où la musique était fêtée. Une première très réussie donc !

Guillaume.