Archives du blog

Mattutino de’ Morti


61U6tM-3DEL__SY300_Ne vous fiez pas à la jaquette de cet album, elle ne correspond pas au contenu. elle est terne, triste, austère. Le contenu, lui est magnifique. Davide Perez né à Naples en 1711, a écrit des opéras serias de 1735 à 1755. En 1752 il a été invité à la cours du Portugal où il s’illustre dans la musique religieuse jusqu’au tremblement de terre de Lisbonne en 1778 où il trouve la mort. 2 solistes impressionnants : Roberta Invernizzi, soprano dont la fraîcheur du timbre apporte une grande émotion à l’oeuvre ; Salvo Vitale dont la voix de basse descend très loin dans les graves. Des chœurs et des musiciens sublimes dirigés de façon magistrale par Giulo prandi. Pour moi une vraie découverte, celle d’un compositeur méconnu qui n’a rien à envier à ses contemporains.

Françoise

Publicités

Caffarelli


FagioliSi vous aimez les voix de haute-contre ou contre ténor, ce cd vous ravira. Si vous ne connaissez pas, il vous permettra de plonger dans l’histoire des castrats à travers des morceaux écrits pour Caffarelli, contemporain de Farinelli. Les castrats étaient l’équivalent des stars rock de notre époque.  Adulés par certains, rejetés par les autres.

Franco Fagioli est né en 1981 à San Miguel de Tucuman en Argentine. Je l’ai découvert dans Artasarese de Leonardo Vinci aux côtés de philippe Jaroussky et Max Emanuel Cencic. Il a obtenu en 2011 le titre de meilleur contre-ténor décerné par le magazine l’Opéra. Il possède une superbe voix, une technique vocale sans faille. En bref un chanteur plein de talent…………A découvrir

Françoise

Danse avec Scarlatti


ThibaultCauvin_DanseAvecScarlattiUne agréable surprise que ce disque. la découverte d’un jeune guitariste français mais dont le début de carrière s’est effectué à l’étranger.

Une heureuse rencontre entre le 18ème siècle et la guitare que Thibault Cauvin manie avec maestria. Si les sonates de Scarlatti ont été écrites pour le clavecin et reprises de nombreuses fois au piano, il me semble ici les découvrir pour la première fois.

Merci M. Cauvin pour cette interprétation superbe, sensible et moderne des sonates de Scarlatti.

Françoise

Bach et La Marca


L MARQUALes suites pour violoncelle seul de Jean Sebastian Bach ont été écrites entre 1720 et 1726 et sont considérées comme des oeuvres clefs du répertoire de cet instrument. Généralement les violoncellistes les abordent à la maturité, Christian -Pierre La Marca a décidé de s’y attaquer à seulement 29 ans.

Le résultat :  un superbe enregistrement qui tire parti des techniques actuelles de prise son, on a l’impression que l’instrument est près de nous. Christian- Pierre La Marca interprète ces oeuvres avec beaucoup d’énergie, de précision, en respectant l’histoire, le mouvement, le message de chaque danse.

A noter que Bach a écrit ces suites pour le  violoncelle baroque et que Christian-Pierre La Marqua joue sur un stradivarius : un son d’ aujourd’hui sur un instrument d’autrefois.

Françoise

Galliano et Vivaldi


Uni_Galliano_VivaldiLes 4 saisons de Vivaldi revisitées par Galliano.

Un projet qui de son propre aveu lui tenait à coeur depuis très longtemps. Cette oeuvre de Vivaldi a été jouée, rejouée parfois même galvaudée. Mais c’est ici pourtant une belle réussite que l’union de l’accordéon et de la musique baroque, une parfaite harmonie, un vrai plaisir pour mes oreilles. Galliano nous livre une interprétation épurée, énergique, magique.

En bref j’aime et  j’espère que vous découvrirez ce disque avec le même bonheur que moi.

Françoise

Ostinato


ostinatoCet album n’est pas à proprement parlé une nouveauté ( en effet c’est une compilation provenant de 4 albums du Poème harmonique) mais c’est malgré tout une merveille.

Vincent Dumestre a sélectionné dans leur répertoire 16 pièces admirables qui illustrent la thématique de l’ostinato (procédé  de composition musicale consistant à répéter obstinément une formule rythmique, mélodique ou harmonique accompagnant de manière immuable les différents éléments thématiques durant tout le morceau.) essentiel à la musique baroque.

Le Poème harmonique nous entraine dans un voyage sur les sentiers empruntés par les musiciens du 17e siècle et la magie opère une fois de plus. Encore merci aux musiciens et chanteurs de ce groupe et à Vincent Dumestre.

Francoise

Hommage à la Prima Donna


karina gauvinCet album Prima Donna interprété par Karina Gauvin n’est pas un simple récital ou un hommage à Haendel.   Le répertoire utilisé ici a été conçu pour une prima Donna, Anna Strada del Po . En plus de Haendel, celle-ci  a  aussi  inspiré Vivaldi et  de Vinci.  Mais qu’est-ce qu’une Prima Donna ?, c’est  une chanteuse qui détient le premier le rôle dans un opéra.

Ce programme est interprété de façon  brillante et touchante, avec beaucoup  de brio et de maturité par karina Gauvin qui mérite le statut de prima donna.

Mon air favori : le verdi piante de Vivaldi.

Françoise

« Petibon » exploratrice du Nouveau Monde


PetibonPatricia Petibon est partie à la découverte du Nouveau Monde. Le résultat : un album  dont on a du mal à saisir le fil conducteur tant le choix et le style des compositeurs sont variés. Mais si ce fil conducteur est le plaisir qu’éprouve Patricia Petibon de nous faire découvrir et partager quelques perles de la musique baroque et folklorique d’Angleterre, de France, d’Espagne et d’ Amérique  latine, alors c’est réussi.

Elle n’hésite pas à sortir du  » déjà entendu »  et le résultat est très agréable à écouter.

Comme moi laissez-vous emporter par cet album plein d’énergie, riche en émotions et en révélations. Sans oublier la magnifique interprétation de La Cetra dirigée par Andrea Marcon.

Françoise

Qui était Agostino Steffani ?


En écrivant une chronique sur l’album Mission de Cecilia Bartoli, j’enfonce un peu les portes ouvertes. Reconnu par toutes les critiques, cet album est un vrai bijou. Notre mezzo-soprano préférée nous fait découvrir un compositeur, Agostino Steffani (1654-1728), peu connu, italien, prêtre, diplomate, résidant le plus souvent auprès des cours allemandes.

Cecilia Bartoli a soigneusement préparé sa communication pour la sortie de cet album, qui n’a pas vu sa pochette ? son crâne rasé et son aspect inquiétant.

Ce fut pour moi une véritable surprise que la découverte de ce compositeur du début du baroque, et tellement bien mis en valeur  par cette chanteuse spécialiste du bel canto, mais aussi par le contre-ténor Philippe Jaroussky.

Une vraie réussite, un album varié avec des airs de bravoure, des airs lents, des duos d’amour et des choeurs prenants.

Michèle

1600


 Rinaldo Alessandrini et le Concerto italien nous font une fois encore partager leur amour du répertoire italien.

Cet album est un florilège d’oeuvres de compositeurs contemporains de Monteverdi. Un ensemble pétillant, une interprétation soignée qui nous montre la modernité de l’époque baroque.

Un vrai bonheur pour mes oreilles.

Françoise

pour en savoir plus : http://www.franceculture.fr/personne-rinaldo-alessandrini

Le roi musicien


2012 fête le 300e anniversaire de la naissance de Frédéric II de Prusse ami de Voltaire et Watteau, despote éclairé mais aussi musicien averti.

 Un voyage à travers l’histoire de la musique du siècle des lumières auquel sont conviés les amateurs de flûte et tout ceux qui veulent découvrir la richesse de ce répertoire.

Un album superbe à écouter en famille

Françoise