Archives du blog

Un voyage de rêves


pochette_glass-animalsZaba de Glass Animals, paru en juin 2014, nous offre là un pur moment de fraîcheur, une trip-hop originale qui est souvent comparée à celle de Alt-J.

les inRocks : « la musique de Glass Animals donne envie de danser pendant le sommeil. »

Ce quatuor anglais nous propose leur premier album, un voyage en dehors du temps et de l’espace.

Au fur et à mesure de l’écoute une douce bulle nous entoure et nous protège, que personne surtout ne vienne nous déranger !!!

La voix suave de Dave Bayley nous entoure et nous voilà partis pour des terres lointaines durant 11 titres, de pure douceur et de mélancolie.

Un agréable moment de pure sensualité.

Michèle

Une musique à voir


pochette_axiomFin mai, le groupe britannique Archive présentait son 10ème album, un album-concept Axiom.

Cet album, court (7 titres), n’est pas seulement une bande originale d’un court métrage, mais le concept était de réaliser un film à partir de la musique du groupe. Le climat d’Axiom est sombre et pesant. Il aborde le sujet de l’asservissement sous l’angle de la religion. Cet album raconte l’histoire d’une île (Axiom) dont la ville est régit par le son d’une cloche, qui sonne et décide du destin de ses habitants.

On retrouve le trip-hop mêlé au rock électro d’Archive, son lyrisme. C’est une balade pesante où se mêlent des cloches d’églises, des basses et des percussions. L’ensemble est un peu obscur, mais ces morceaux qui s’enchaînent et cette musique planante nous envoûte et nous hypnotise.

A mon avis ce n’est pas le meilleur album d’Archive, mais il mérite le détour pour sa démarche créative et artistique.

Un ++ pour la premier morceau Distorted angels, une incantation jolie et paisible avant d’être entraîné dans l’obscurité.

Michèle

 

Du nouveau venu d’Islande


couverture_AsgeirVoici Ásgeir, un jeune artiste de 22 ans, très connu dans son pays, l’Islande, depuis son 1er album Dýrð í Dauðaþögn. C’est un album très personnel, avec des compositions d’Ásgeir et des textes de son père, Einar Georg Einarsson, poète islandais reconnu. Il a eu un succès gigantesque dans son pays. In the silence est la version anglaise de ce premier CD pour la vente à l’international.

In the silence oscille entre folk, pop et electro. La guitare y est prépondérante, mais on peut également noter la présence de cuivres et de saxophone dans de nombreux titres. De plus, la voix d’Ásgeir, aiguë et légère, sublime ces mélodies. Si cet album est plutôt intimiste, plusieurs chansons electro, trip-hop apportent du dynamisme.

C’est donc une belle découverte pour ma part. Je vous encourage à écouter sur Internet la version originale (en islandais) de l’album qui est très agréable et plus authentique.

Alice

Pour le plaisir d’entendre de l’islandais, voici « Leyndarmál » la version originale de « King and cross ».

Un musicien de downtempo


pochette_BonoboAvec pas mal de retard je voudrais vous parler de The North Borders de Bonobo (Simon Green). Bon il n’est jamais trop tard, car nous l’attendions biens depuis trois ans son nouvel album, en effet nous avions quitté sinon un des plus grand DJ britannique, du moins le plus discret avec Black Sand, magnifique album,  en 2010.

Si vous aimez le trip-hop, le downtempo, Simon Green est indispensable. Ce nouvel album est le 5ème de cet artiste, si discret mais si talentueux. Il mélange les sons, il découpe, il colle, tout ça avec une véritable cohérence pour nous donner une douceur et une qualité orchestrale incontournable.  Son son est calme, posé, aérien et très varié mais il est aussi clair pas du tout torturé, une musique qui fait du bien, ne cherchez pas de tubes, de morceaux racoleurs, tout est dans la simplicité travaillée et la limpidité sonore.

Un bravo pour le clip de Cirrus, et aussi pour Heaven for the Sinner avec Erukah Badu.

Michèle

Le Tailleur de cire


Wax Tailor c’est Monsieur French Trip-hop. C’est LA référence de la scène française, spécialiste de tournées internationales à guichets fermés.

Adepte du sample cinéphilique, il était le MC de La Formule aux riches heures du rap français. Il a à son actif 3 albums de 2005 à 2009. Il déambule joyeusement sur le hip hop, la soul, le jazz et l’électro.

Nous attendons une nouvelle livraison pour septembre prochain qui s’intitulera Dusty Rainbow from the Dark, ilprésentera son album au Trianon qui est déjà complet et à l’Olympia en mars 2013.

En attendant la rentrée je vous confie un de mes morceaux préférés tiré de l’album Tales of the forgotten melodies (2005) : How I feel.

Michèle

International Dub


Dans la musique électro, trip hop, il est un album que je considère comme LE  CD incontournable des années 90 (1998 pour être plus précise) c’est The K&D sessions de Kruder & Dorfmeister. Ces deux Autrichiens sont apparus durant la révolution de la musique électro à Vienne.

Ce double album regroupe 21 titres de 18 artistes différents, ils s’inspirent du hip hop, du groove, de l’acid jazz et de l’acid house. On y retrouve des remixes de Roni Size, de Count Basic, de Lamb et aussi de Depeche mode. Ces 2 DJ’s se sont réappropriés les morceaux, les ont retravaillés, réorchestrés, pour nous servir une musique conceptuelle mais à la portée d’écoute de chacun de nous, une musique d’une sérénité, d’une langueur sensuelle qui peut vous bercer, et pourrait même faire léviter vos oreilles de bonheur….

Michèle