Les Soulections #11 : Jill Scott


Combien d’artistes incroyables la ville de l’amour fraternel, Philadelphie, a t-elle encore en réserve pour notre plaisir musical? C’est à se demander si ce n’est pas un vivier infini… Quoi qu’il en soit, c’est encore une artiste issu de cette ville à laquelle nous nous intéressons aujourd’hui, Miss Jill Scott.

Si je ne devais citer qu’une autre chanteuse en dehors d’ Erykah Badu quand on parle Nu-Soul, ce serait sans aucun doute Jill Scott, sa voix si douce et si juste, son talent d’écriture et les rythmes Jazzy dont sa musique est empreinte sont un vrai plaisir pour l’oreille, alors sans plus attendre je vous invite à en apprendre un peu plus sur cette perle qu’est Miss Scott.

Jill est né à Philadelphie en 1972 et est élevée par sa mère et sa grand mère, toutes deux assez portées vers les arts, la jeune fille va très vite être accrochée par la musique, mais surtout la poésie, pendant toute sa jeunesse, sa passion ne retombe pas et malgré ses désirs de devenir professeur d’Anglais, elle garde toujours dans un coin de la tête cette musicalité. Après avoir été assistante en université pendant 3 ans, elle change d’opinion et décide de quitter ce cursus et de se concentrer sur sa passion première.

Ce qui va véritablement changé le cours de sa vie, c’est la rencontre avec un certain Amir Thompson, alias Questlove, vous savez, le batteur avec la grosse afro de The Roots. Dès le moment où leurs chemins se sont croisé, ça a cliqué tout de suite entre eux, c’est l’étincelle musicale! S’en suit l’inoubliable “You got me”, qui même si il est finalement sorti avec Erykah Badu sur le refrain (plus connue à l’époque), était à la base co-écrit et interprété par Jill Scott, qui finira par le faire régulièrement sur scène avec The Roots et parfois Badu aussi (voir playlist).

Quoi qu’il en soit, le talent vocal et littéraire de Jill est indéniable et sa carrière est lancée. Son premier album solo “Who is Jill Scott? Words and sounds vol.1” sort en 2000 avec des titres comme “A long walk” ou encore “Try/Rain” avec Mos Def, le disque est un succès immédiat et est certifié deux fois disque de platine aux USA.

Jill Scott n’est pas femme à se laisser tourner la tête par le succès et prend son temps pour sortir chacun de ses disques suivants, prenant le soin de ne jamais se laisser oublier de son public, entre chaque albums, elle continue de sortir des lives, des compilations de ses collaborations, elle diversifie même son activité artistique en jouant dans des films et des séries, elle a notamment participé à plusieurs films de Tyler Perry (humoriste très connu aux US) et a décroché le premier rôle de The No. 1 Ladies’ Detective Agency , une série qui n’a malheureusement pas eu le succès mérité.

Voilà comment en ne sortant un disque que tout les trois ou quatre ans, elle a réussi à toujours rester dans les esprits de ses auditeurs, elle est clairement l’une des artistes les plus marquantes de cette vague Neo Soul, chanteuse engagée, elle est également très investie dans des causes humanitaires et notamment pour aider les étudiants des minorités Américaine à travers la Blue Babe Foundation (du nom de sa grand mère).

Alors comment ne pas rendre hommage à un tel talent?

 

Laurent

Publicités

Publié le 20 mars 2018, dans Les Soulections, et tagué , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s