It’s a Cole, Cole, world…


tumblr_inline_ngp0d8S3XU1rljoesS’il est de plus en plus acquis que Kendrick Lamar est le digne héritier de 2pac et si on devait trouver la relève d’un Hip Hop façon Nas, J. Cole serait celui-là et son « 2014 Forrest hills drive » vient confirmer cette idée.

D’abord, car il réussit la même prouesse que son prédécesseur avec « Illmatic » : classer un album disque de platine sans promo, ni guests. Forrest hills drive est un album solo au sens propre, 13 morceaux avec uniquement le rap du MC de Jersey.

Cet opus est un voyage qui retrace les différentes époques de la vie du jeune Jermaine, la 1ère partie nous raconte sa jeunesse  avec « January 28th » ou « Wet dreamz » où il nous raconte sa première fois avec une femme de façon plutôt drôle, jusque dans son clip, qui exploite le concept du « puppy love » littéralement et évite les clichés habituels.

Les tracks suivants sont son constat sur le rap actuel avec notamment « A tale of 2 cities » et « Fire squad » qui sont, pour moi les 2 morceaux coup de poing du CD et démontrent le grand écart entre ce qui se fait actuellement (trap music etc…) et le flow de Cole, comme quoi, suivre la tendance n’est pas toujours une bonne idée.

Il clôture son disque sur ses aspirations futures et se permet même de pousser la chansonnette comme sur « Hello » ou « St Tropez » et sans autotune évidemment, son « Note to self » qui dure 14 minutes n’est pas sans rappeler le « Last call » de Kanye où il fera ses remerciements teintés de quelques messages à ses congénères.

D’ailleurs cet album est plein de clins d’œil comme sa pochette qui rappelle celle d’Eminem pour « The Marshall Matters LP » ou encore January 28th qui fait écho au « December 4th » de Jay-Z, patron de Roc Nation, le label de Cole.

Un classique du hip hop moderne, ressorti en version live enregistrée lors d’un concert à Fayetteville, l’endroit ou J. Cole a grandi.

Laurent

 

Publicités

Publié le 18 avril 2016, dans Chroniques, et tagué , . Bookmarquez ce permalien. 6 Commentaires.

  1. Méita ZAKPA

    Merci pour cet article qui encore une fois donne envie de découvrir l’artiste!

  2. Merci de nous faire partager ces articles 👌👌

  3. Bsr Laurent,
    Bien qu’en mode Off, je mets sur On pour decouvrir J.Cole.
    Apres ecoute, je trouve que c est proprement produit, que le J.C a du talent, mais je n’accroche pas a son inivers.
    Question de generation sans doute😉!
    Mister G😉.

    • Bonjour Mister G!!!
      Que veux-tu, on ne peut pas faire mouche à tous les coups! Perso, je trouve que c’est l’un des meilleurs de la nouvelle scène hip hop US, il a des choses à dire, c’est propre, bref, moi j’adhère complètement!!!

  4. Booooooooooom baaaaaaaaaaannnnng ah là là si je m’attendais!!! J.Cole? plutôt sceptique, la comparaison avec nas et le phénomenale « Illmatic » assez osé pour m’inciter à aller écouter ce jeune artiste…Je t’en dirai des nouvelles…Boooooooooom baaaaaaaannnnng

  1. Pingback: Toujours plus Bada$$!!! | Sème la Zic

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s